Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2014

BRM 200 km de Clôture Orchies

blason orchies.png

Club organisateur : CC Orchies

salle J.Stablinski - rue A. Poutrain - Orchies

Brevet Randonneurs Mondiaux de 205 km

nord pas de calais.jpg


 Ce dimanche, je suis invité par Eric et Gerdha du C.C. Mons à faire une rando avec eux à Orchies sur un BRM de 205 km, je les préviens que je ne roule pas vite et acceptent de rouler à ma cadence. Parti de chez moi à 5h45 avec une météo incertaine et au fur et mesure que je m’approche de mon point de rendez-vous, il tombe des cordes. A 7h, je me précipite dans le local de la salle et à ma grande surprise, tout le monde est là, ils attendent que la pluie cesse. Eric m’invite à la table en attendant l’accalmie. Mais vers 7h45, la pluie a tendance à se calmer et on va tous se préparer. Nous démarrons à 8h sur des routes trempées, passant par Beuvry La Forêt,Elpret,Warlaing,Wandicies Hamages, Hornaing,Erre,Abscon,Mastaing,Bouchain,Haspres Solesmes et le Cateau au km 62, point de notre premier contrôle, je vais faire pointer ma carte à l’intérieure puis je ressors en attendant mes compagnons de routes. L’allure est très vive avec un peloton d’une trentaine de randonneurs mais j’arrive quand même à suivre tant bien que mal. Ensuite le groupe se scinde mais nous nous suivrons le GPS qui nous emmène vers Wassigny,Hanappes,Iron,Lavaqueresse,Leschelles,Buironfosse,Lerzy et le deuxième contrôle à La Cappelle au km 105 où je fais apposer le cachet sur ma carte, ensuite nous prendrons un café en mangeant nos tartines. La route depuis le Cateau est sinueuse et monte sans cesse mais en douceur pour arriver à 243 m d’altitude à notre deuxième contrôle qui est le point le plus élevé de notre parcours. Ensuite toujours à trois nous continuons vers le troisième contrôle en passant par Prisches, Maroilles et arrivons à Berlaimont au km 140, on fait apposer le cachet et juste le temps de prendre un petit café que nous redémarrons vers Gommegnies,Wargnies le Petit,Bry,Sebourg,Rombies, Vicq et notre dernier contrôle au km 177 à Fresnes sur Escaut. Nous effectuons une halte au contrôle car je commence à manquer de sucre, Eric m’avait déjà passé un carré de pate sucrée, me conseille de boire un coca. Il faut dire que sur cette portion, il y a eu une descente assez dangereuse, vu l’état de la route aux environs de Gommegnies, je n’étais pas à mon aise puis à Sebourg, une très forte côte qui m’a tuée, je n’avais plus de jambe en arrivant au sommet. Après un bref repos, nous reprenons la route pour effectuer nos derniers 28 kilomètres, hélas sur une route rectiligne avec piste cyclable ou de nombreux débris en tout genre jonchent le sol. La rentrée n’est pas agréable, dommage car le reste du parcours est magnifique, offrant de nombreuses campagnes et zones boisées. Tout au long du parcours, nous avons eu de la fine pluie entrecoupée par des zones sèches mais alors venteuse en rafales. Pas de possibilité de prendre des photos car ma préoccupation première a été de garder la cadence pour avoir une rentrée honorable, il était 18h. Une très belle expérience que ce premier BRM m’a procuré, je remercie mes deux amis de route de m’y avoir invité et surtout d’avoir tenu ma cadence. Pour les techniciens, je termine en disant que j’ai effectué cette rando de 207km en 9h36 à une moyenne de 21,5 km/h.

voici le petit reportage photos :

 une partie du peloton

SAM_0001.JPG

Mes deux amis de route

SAM_0002.JPG

LOGO Site Web.jpg

nouveau logo bomerée.jpgMJcycles.png

Commentaires

Tu me laisses bouche bée Gérard, une telle distance ce n'est pas évident et je sais de quoi je parle. Bravo pour ton courage et ta ténacité Gérard.
A bientôt sur la route des Panoramas !!!

Écrit par : Eric | 22/09/2014

Ca alors ! 205km, comment fait-on cela quand on a 65 bornes passées. Je n'y pense même pas. Inutile, impossible complètement futile. Mais toi tu l'as fait. Alors là tu construit une image iconique comme p.e. celle de Vergingetorix l'imbattable qui faisait trembler les Romains rien qu'à entendre prononcer son nom. Châpeau, cher Gérard, à partir de maintenant tu es hors catégorie. Félicitations !

Écrit par : Maurice | 22/09/2014

Les commentaires sont fermés.